Services

Commuty lève 500.000 € -

Mobilité intelligente: la start-up Commuty se donne les moyens d’accélérer

 

Pour les entreprises situées en zones urbaines, la gestion de la mobilité de leur personnel relève de plus en plus du casse-tête. Certaines, découragées par la perte de temps de leurs employés sur les routes (sans compter le stress que cela peut génèrer), préfèrent s’exiler vers des zones a priori plus accessibles. Mais ce n’est pas toujours la panacée. D’autres solutions, à la fois plus pragmatiques et globales, existent. C’est en tout en cas la conviction de Commuty, start-up lancée voici quatre ans à Louvain-la-Neuve.

Commuty a mis un certain temps à trouver sa voie. Mais aujourd’hui, si on juge par son portefeuille de clients, elle semble avoir trouvé le bon positionnement: à savoir, la conception et  la mise en oeuvre de solutions de “smart mobility” pour les entreprises. Comme porte d’entrée vers cette mobilité intelligente, Commuty recourt à une gestion optimalisée des places de parking. Des entreprises comme AG Real Estate, Partenamut, IBA, Janssen, Deloitte, Athlon ou IBA, pour n’en citer que quelques-unes, font ainsi aujourd’hui appel à l’expertise technologique de Commuty pour gérer plusieurs centaines de places de parking.

Commuty vient de boucler un tour de table pour un montant de 500.000 euros. Une petite dizaine d’actionnaires ont pris part à cette levée de fonds. Le réseau Be Angels en fait partie, tout comme Sambrinvest. Des investisseurs privés, dont Michel Pêtre (patron de la société Taxis Verts et premier investisseur, en 2016, dans Commuty) et François Van Uffelen (qui a revendu, en décembre, sa société Babelway au groupe américain Tradeshift), complètent le tour de table. “Nous avons pris le temps de trouver les bons investisseurs, confie à La Libre Anne-Claire Vanfleteren, CEO et co-fondatrice de Commuty. Mais nous n’arrivions pas les mains vides. Commuty a des clients et dégage des revenus récurrents”. La jeune CEO reste discrète sur ces revenus. Elle indique toutefois que, sur les quinze derniers mois d’activité, la croissance du “MRR” (monthly recurring revenue) a été de 250%. De quoi, on l’imagine, rassurer les investisseurs.

Preuve que Commuty est en train d’accélérer, Anne-Claire Vanfleteren dévoile l’identité de deux nouveaux gros clients. D’une part, la filiale européenne du groupe américain VF (propriétaire des marques comme Kipling, Eastpak et The North Face), a fait appel à la start-up dans le cadre du déménagement de 200 de ses 900 collaborateurs belges vers Anvers. D’autre part, Europcar, qui avait accueilli Commuty sur son stand lors du dernier Salon de l’auto à Bruxelles, est devenu client de la jeune pousse néo-louvaniste.

 

Lire la suite de l’article du Journal La Libre : https://www.lalibre.be/economie/digital/mobilite-intelligente-la-start-up-commuty-se-donne-les-moyens-d-accelerer-5cb02c349978e2633392c71d

Article par Pierre-François Lovens



Voir le site web

Autres deals

Europea Residences

Europea Residences a pour mission d’offrir le meilleur de l’hospitalité européenne.

Tacite

Tacite effectue la gestion de vos contrats de travail et améliore vos revenus en valorisant votre droit à l’image sur le web