Antigon réalise une augmentation de capital

Communiqué

La spin-off MedTech universitaire Antigon, qui développe des solutions innovantes pour traiter les problèmes de sécurité transfusionnelle, a finalisé une levée de fonds

Lundi 3 octobre 2016. Antigon annonce la réalisation d’une augmentation de capital auprès de plusieurs acteurs, dont des investisseurs privés membres du réseau Be Angels en complément des fonds d’investissement Sambrinvest etTheodorus III.

Créée en juillet 2016, cette spin-off universitaire de l’ULB soutenue par l’i-TechIncubator et WBC Incubator, s’est lancée dans le développement de solutions innovantes pour traiter les problèmes de sécurité transfusionnelle. Elles sont basées sur les travaux de deux chercheurs de l’ULB : Prof. Dr Corazza Francis et Prof. Hanane El Kenz, qui ont développé une technologie et un prototype permettant d’éviter les erreurs médicales liées aux problèmes d’incompatibilités des groupes sanguins au lit du patient.

Breveté, le nouveau dispositif « point of care testing » (POCT) est simple d’utilisation et permet au personnel soignant de contrôler la concordance, avec une fiabilité totale, entre le groupe sanguin ABO d’un patient et celui de la poche de sang qui est lui est destiné. Le test est réalisé et interprété au lit du patient et permet de prendre une décision clinique immédiate, sans passer par un laboratoire.

De plus, ce système permet une double vérification instantanée : électronique par rapport au dossier de la Banque de sang et analytique par la réalisation des tests ABO du patient et de la poche de sang. Ce système permet de réduire de manière significative le risque d’incompatibilité ABO au moment de la transfusion. «  En milieu hospitalier, il arrive qu’une poche de sang soit mal attribuée ou incompatible avec le groupe sanguin du patient. Cette incompatibilité du groupe ABO peut induire, chez le patient transfusé, une hémolyse intravasculaire (une destruction des globules rouges) conduisant dans certains cas au décès du patient » déclare Thierry Baltus, CEO d’Antigon.

Actuellement la spin-off se concentre sur le développement et le lancement de ce premier nouveau dispositif médical POCT avant de développer d’autres applications et d’autres produits basés sur la même technologie dans les domaines de l’Immuno-Hématologie/Transfusion.

Le projet a été présenté chez Be Angels dans le cadre d’une recherche pour un tour de table d’actionnaires privés en complètement de fonds levés auprès d’autres acteurs :  « L’intervention de membres Be Angels a été critique pour le dossier Antigon et a permis rapidement la levée de fonds en complètement des fonds d’investissement Theodorus III et Sambrinvest » déclare Thierry Baltus.

À Propos de Be Angels

Be Angels est le réseau de business angels actif dans la Région Wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale. Fort de 16 ans d’expérience, le réseau organise chaque mois un événement au cours duquel quatre entreprises à la recherche de financement, généralement en phase de start-up, présentent leur projet à ses membres investisseurs. Les business angels ont la volonté non seulement d’investir, mais également d’accompagner les porteurs de projet en fonction de leurs besoins. Be Angels permet à ses membres d’investir en fonction de leur patrimoine, disponibilité en temps, et objectifs d’investissement.

Contacts presse

Margaux Evenepoel

Chargée de communication chez Be Angels

margaux.evenepoel@beangels.be
010 39 44 87

Thierry Baltus

CEO Antigon
thierry_baltus@antigon.eu

0470 17 26 91