Warq Airsoft

WARQ Airsoft lève plus d’un million d’euros pour commercialiser son nouveau casque d’airsoft
Communiqué de presse

Sport encore méconnu du grand monde, l’airsoft est une activité sportive apparentée au paintball. À la différence que l’apparence est militaire et des répliques fictives d’armes sont utilisées pour donner lieu à des reconstitutions de combats contemporains. Consciente de l’engouement pour l’airsoft, la société wallonne a décidé de créer des casques customisables et assurant une sécurité optimale conforme aux normes européennes. La société a réussi à lever des fonds auprès de plusieurs acteurs, dont des business angels membres de Be Angels afin de financer la production et la commercialisation du nouveau casque.

Inventé au départ pour sa pratique personnelle, Quentin Mulders a eu l’idée de commercialiser le casque qu’il avait créé en voyant l’intérêt que ce dernier suscitait. Après avoir reçu une bourse de « prêt activité » octroyée par la Région wallonne, il perfectionne le produit et arrive à créer un premier casque intégral dans le domaine de l’airsoft.

À l’heure actuelle, les protections offertes sur le marché se limitent à des masques, des faciaux ou encore des grillages. Cependant, ces protections sont bien souvent insuffisantes et sont incompatibles entre elles.

« Les gens essayent de les adapter eux-mêmes, ce qui cause des interstices, de l’inconfort et de la buée, de plus ce n’est pas pratique et surtout cela peut être dangereux », déclare le créateur du casque. Il ajoute : « le nouveau casque permet de se protéger en cas de chute et d’impact de billes, tout en gardant un champ de vision et une liberté conformes aux normes européennes, ce qui garantit une sécurité à 100% ».

En cours de développement, un site web permettra aux utilisateurs de personnaliser eux-mêmes la coque du casque ou d’acheter des éditions limitées. L’utilisateur pourra cependant changer lui-même, et quand il le souhaite, les designs : « le but ici n’est pas de devoir acheter trois casques, mais de pouvoir changer soit même une seule pièce du casque pour avoir un nouveau design. Il faut savoir que c’est un sport qui se joue en camouflage, et de ce fait l’esthétique est très importante, car il change en fonction des saisons » précise Quentin Mulders.

La société est déjà présente dans toute l’Europe et souhaite s’étendre prochainement aux USA, en Amérique du Sud et en Asie une fois que les démarches d’exportations (normes et douanes) seront approuvées en dehors de l’Union européenne. L’équipe, aujourd’hui composée de Quentin Mulders et de Zoé Absil, espère pouvoir accueillir une vingtaine de nouveaux collaborateurs d’ici 5 ans.

La levée de fonds a été effectuée auprès de nombreux acteurs dont Novalia, Sambrinvest, des banques, les FFF et des business angels membres de Be Angels.  « Ce qui a été captivant c’est qu’on a senti le background et le parcours des business angels. C’était très intéressant pour nous d’être confrontés à des profils externes et très variés, car le projet a été challengé sur des aspects différents. Avec les business angels, on se sent accompagné, encadré par une structure plus large qui attend beaucoup de nous. C’est à la fois stressant, mais aussi très stimulant » déclare Zoé Absil sur l’intervention des investisseurs membres du réseau Be Angels. EKKOFIN a accompagné QUIZO en tant que conseiller stratégique et financier lors de cette opération.



Voir le site web

Autres deals

Seraphin

Première plateforme belge de courtage d’assurances en ligne.

Pom

Imaginée par deux jeunes entrepreneurs belges, Johannes Vermeire et Tom Totté, POM est une application mobile qui permet de régler toutes ses factures en un

Medicheck

Solution innovante pour réduire l’absentéisme.

Vitricell

Solutions de préservation des cellules dans le cadre de la recherche biologique et de la thérapie cellulaire.